Surendettement des ménages : des chiffres à la hausse

Selon les données de la Banque de France, on peut constater une hausse sensible du surendettement dans notre pays : +8,1% de dossiers déposés en commissions par rapport à l’année dernière à la même époque.

En tout, plus de 177 000 dossiers ont été déposés de la fin de l’année dernière à fin septembre 2011. Et le pic le plus haut est à chercher du coté des dossiers que les commissions considèrent comme recevables : +9,1% pour un total d’environ 153 000 dossiers.

A la fin du mois de septembre, plus de 726 000 ménages étaient considérés comme surendettés dans notre pays. Ceux-ci avaient ou allaient bénéficier d’un certain nombre de mesures « destinées à remédier à leur état de surendettement » selon les termes de la Banque de France. Chiffre en léger tassement par rapport à août (+0,1%) mais en baisse par rapport à septembre de l’an passé (-7%).

Cette diminution est surtout due à une mesure de la loi Lagarde qui depuis un an a baissé le temps d’inscription au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Un fichier qui, concrètement, va bloquer toute nouvelle demande de souscription de crédit aux ménages. Donc pas d’inflation des chiffres.

Ce que révèlent enfin les données de la Banque de France, c’est la diminution de l’endettement moyen par dossier déposé. Sur le troisième trimestre de l’année, la dette moyenne s’élevait en effet à 36 000 euros, soit 19%  de moins par rapport aux chiffres de l’an passé à même époque.

Comments are closed.