L’essoufflement du crédit à la consommation en janvier

En ce début 2012, le crédit à la consommation fait grise mine. D’après les chiffres de l’Association française des sociétés financières publiés le 6 mars dernier, les consommateurs recourent de moins en moins au crédit pour financer leurs achats.

Ainsi, pour le seul mois de janvier, la production de crédit à la consommation a perdu 7,4% comparativement à janvier 2011.

Sur ce mois, les demandes de prêts personnels ont chuté de 9,5%, les crédits auto réservés à l’acquisition d’une voiture neuve ont baissé de 14,5% et les crédits renouvelables, les fameux crédits revolving pointés du doigt dans les situations de surendettement, reculent de 7,2%, ces derniers poursuivant une chute entamée en 2011.

Les seuls types de crédits qui ont progressé sont ceux destinés à l’achat de biens d’équipement du foyer. Par rapport aux données de janvier 2011, ces prêts ont gagné 1,5% au mois de janvier 2012. Ils ont servi à l’équipement, à l’électroménager et à l’achat de meubles. En dehors de ces biens, il semble que les consommateurs français soient enclins à plus de modération dans leurs dépenses et plus méfiants à l’égard du crédit.

Comments are closed.