Les règles de souscription à un prêt auto

Les crédits auto font partie des plus demandés. Que ce soit pour une voiture d’occasion ou un véhicule neuf, le recours à un prêt est souvent une obligation pour bon nombre de personnes. Ceux-ci sont proposés par tous les établissements financiers, que ce soit dans les banques traditionnelles ou sur Internet.

En effet, le prêt auto est avant tout un crédit affecté, qui ne peut être utilisé que pour l’achat d’un véhicule. Aussi, pour y souscrire, il est impératif de présenter le justificatif d’achat du véhicule. Une formule qui n’est pas non plus désavantageuse. En effet, pour la plupart de ces crédits, si la vente est annulée, le prêt l’est également et inversement, si le crédit a été pris auprès de l’organisme financier proposé par le concessionnaire.

Dans ce dernier cas, même si traditionnellement les conditions de crédit sont moins performantes que chez d’autres prestataires financiers, il est en revanche proposé une extension de garantie. De quoi y réfléchir pour mesurer les avantages et faire le bon choix.

<>Les offres de crédit auto<>

Ainsi, un crédit auto peut être souscrit auprès de sa banque traditionnelle mais pas seulement, de nombreux prestataires disposant de ce type d’offres.

Il s’agit alors de la souscription d’un prêt à la consommation plus ou moins revu, surtout suivant le coût du crédit. En effet, alors qu’il n’est normalement pas possible d’emprunter plus de 21 500 euros par ce moyen, les plafonds sont, dans ce cas, légèrement relevés pour convenir réellement au financement d’un véhicule souvent au dessus de cette somme dès que l’on choisit une berline, surtout s’il est neuf.

Les durées sont également plus étendues. Elles peuvent ainsi atteindre les soixante-douze mois, donc bien loin des cinq ans habituellement accordés. En outre, certains établissements bancaires différencient également les véhicules neufs des véhicules d’occasion, en appliquant des conditions financières légèrement revues. Il en va de même suivant le type de véhicule avec des différences notables entre un véhicule léger, un utilitaire ou encore, par exemple, un camping-car.

<>Les documents utiles pour souscrire un prêt auto<>

Une fois son choix de crédit et d’établissement réalisé, ne reste plus qu’à constituer le dossier. Celui-ci doit impérativement contenir le justificatif d’achat. Il peut alors s’agir d’une facture du garagiste ou du concessionnaire avec, pour l’obtention du crédit dans les plus brefs délais, la présentation, en premier lieu, du bon de commande. Pour l’achat auprès d’un particulier, celui-ci devra réaliser un courrier mentionnant votre nom et le prix de vente du véhicule.

Les autres documents à fournir sont, eux, plus usuels, comprenant les justificatifs de domicile et d’identité, le dernier avis d’imposition, les bulletins de salaire des trois derniers mois et, pour certains organismes, un relevé de compte récent.

Enfin, rien n’empêche de négocier son crédit voiture, surtout dans le cas d’un apport personnel. Celui-ci permet en effet, bien souvent, de bénéficier d’un taux d’intérêt souvent moins élevé.

Comments are closed.