Des prêts pour les études

Difficile aujourd’hui de toujours arriver à payer ses études, surtout dans les écoles privées, souvent très onéreuses. Et un petit job durant ses heures disponibles n’y suffit pas toujours. Pour y remédier, de nombreux prêts étudiants sont aujourd’hui disponibles pour prendre le relai.

Le principe est simple : l’organisme financier accorde un emprunt qui ne sera à rembourser que quelques années plus tard, en fin d’étude et au moment où l’étudiant sera devenu salarié.

Les conditions d’obtention et d’utilisation sont définies à l’avance, à analyser avec attention avant toute conclusion de contrat. Dans le même temps, plusieurs solutions sont disponibles pour bénéficier de ces aides aux études.

<>Plusieurs possibilités pour obtenir une aide pour ses études<>

La solution la plus courante et la plus connue pour obtenir un prêt étudiant reste les établissements bancaires. Tous proposent, en effet, des conditions avantageuses pour pouvoir payer les écoles. Il est, en revanche, nécessaire de faire un comparatif des différentes offres afin de sélectionner celle correspondant le mieux à ses besoins, que ce soit concernant le coût, les conditions de remboursement ou le montant prêté.

Moins connu, les mairies peuvent également attribuer des prêts, des bourses ou un revenu minimum étudiant. Seule contrainte, ces aides sont proposées et calculées suivant les conditions de ressources et l’éloignement du lieu d’étude. Une solution qui n’est donc pas mis à disposition de tous les étudiants. Pour effectuer les démarches, il convient de se renseigner auprès de la mairie du lieu d’habitat des parents.

Enfin, il est également possible de bénéficier du prêt étudiant garanti par l’État. Celui-ci est attribué à tous les étudiants de 18 à 28 ans de nationalité française ou ressortissants d’un pays de l’Union Européenne. Aucune condition de ressources n’y est associée et ce prêt ne demande non plus aucune caution personnelle. Son principe est la souscription d’un crédit pour lequel l’État se porte caution à hauteur de 70 %. Le montant accordé s’élève, pour sa part, à 15 000 euros.

<>Les modalités pour bénéficier du crédit étudiant<>

De façon pratique, le prêt étudiant est en fait un crédit à la consommation dont les frais n’ont pas à être justifiés. Son montant peut varier de 1 500 à 30 000 euros selon les banques et la situation scolaire.

Ainsi, le prêt sera toujours plus important pour financer une grande école qu’une année en université. Le remboursement, pour sa part, s’effectue sur une période variant en moyenne de deux à dix ans et s’effectue en deux étapes distinctes.

La première est une période de franchise. Celle-ci s’étale bien souvent de deux à six ans afin de permettre à l’étudiant de terminer ses études et débuter dans la vie active. Durant cette période, il est alors possible d’opter pour la franchise partielle prévoyant le règlement des intérêts durant cette phase, ou totale pour n’avoir rien à régler.

Une fois cette phase de franchise écoulée, commence alors le remboursement de l’emprunt. Comme pour l’ensemble des prêts à la consommation depuis la loi Scrivener, il est d’ailleurs possible d’effectuer un remboursement anticipé, sans pénalité.

Comments are closed.