Comment sortir du surendettement ?

Le surendettement est de plus en plus courant et souvent difficilement prévisible les mois précédents. En effet, une perte d’emploi, une dépense imprévue ou des difficultés financières qui s’accumulent mois après mois ont tôt fait de déséquilibrer l’ensemble du budget, au point de multiplier les découverts et, pour y remédier, les emprunts.

C’est ainsi que se décrivent, dans la majorité des cas, les prémices d’une future situation de surendettement. Les choses s’enchaînent alors très vite avec une issue de plus en plus difficile. Plusieurs solutions existent pour tenter de sortir de ce mauvais pas dans les plus brefs délais, du moins avant que la situation n’empire davantage.

Il est alors essentiel de faire un point sur ses finances pour trouver la raison des difficultés et définir si la situation est durable ou passagère. Le premier conseil est alors de réduire les dépenses courantes et de ne pas se laisser tenter par certains achats élevés et non essentiels. Le banquier est également l’un des interlocuteurs privilégiés dans ce type de situation, à ne pas négliger. Il peut en effet, bien souvent, contribuer à proposer certaines actions. Enfin, il est également possible de faire appel à plusieurs organismes, avec, en dernier recours, la commission de surendettement.

<>La banque pour aider à sortir de la situation de surendettement<>

Les établissements bancaires constituent souvent une excellente aide pour diminuer l’endettement et ainsi retrouver une certaine aisance financière. La première solution est notamment de procéder au rachat de crédits.

Le principe est de réduire le montant des mensualités dues en regroupant en un seul l’ensemble des prêts contractés. Les échéances mensuelles diminuent ainsi considérablement, pouvant aller jusqu’à 60 % en moins avec un taux d’intérêt unique moins élevé que la somme de tous les crédits. En contrepartie, la durée du prêt est, elle, rallongée.

L’avantage de cette solution est de s’adapter à tous les types de prêts, qu’ils soient à la consommation, immobilier, crédit revolving ou encore emprunt auto.

<>La vente à réméré, autre solution pour sortir du surendettement<>

Une autre solution existe pour réduire son endettement et retrouver peu à peu une situation saine, la vente à réméré. Peu connue et donc peu utilisée, il s’agit pourtant d’une opportunité qui s’adresse uniquement aux propriétaires.

Pour en bénéficier, le montant total des dettes ne doit pas excéder 60 % de la valeur du bien immobilier. Dans la pratique, cette vente à réméré est proposée par les sociétés spécialisées dans le rachat de crédits. Ainsi, le logement est vendu à 60 % de sa valeur et intègre une clause de rachat en faveur de l’ancien propriétaire.

L’argent ainsi généré est utilisé pour régler l’ensemble des créanciers. Dans le même temps, le propriétaire endetté continue d’occuper le logement en tant que locataire. Une fois la vente conclue, il dispose alors d’un délai de cinq ans pour faire un nouvel emprunt immobilier et racheter le bien au prix fixé préalablement.

Une excellente solution, donc pour éviter de déclencher une procédure de surendettement auprès de la Banque de France, avec les conséquences lourdes qui s’en suivent.

Comments are closed.